Aller au contenu principal

Vague de chaleur ? Pensez à bien vous protéger !

Docteur Cai Glushak, International Medical Director et Chief Medical Officer chez AXA Partners

afbeelding

Ces dernières années, les changements climatiques ont entraîné une forte augmentation de la fréquence des records de température et des vagues de chaleur, même dans les régions pourtant tempérées. Cette année encore, la saison des fortes chaleurs dans l'hémisphère nord (des États-Unis) a commencé bien avant les mois traditionnellement les plus chauds que sont juillet et août.

Et ces températures élevées ne sont pas sans engendrer certains risques, surtout depuis que beaucoup de personnes travaillent de chez elles où elles n'ont pas forcément l'air conditionné.

Une exposition à des chaleurs extrêmes demande toujours une attention particulière.

Il est essentiel que tant les personnes qui restent chez elles que les vacanciers soient bien préparés à affronter des chaleurs excessives pour préserver leur santé et éviter des maladies potentiellement catastrophiques liées à la chaleur (hyperthermies).

Quelles sont les personnes les plus à risque ?

Tout le monde peut souffrir de la chaleur, y compris de jeunes adultes en bonne santé. Nous connaissons tous ces histoires d'athlètes pourtant en bonne santé, terrassés par une chaleur extrême lors d'un marathon ou d'une autre activité physique.

L'âge est bien sûr un facteur déterminant : les personnes âgées et les tout-petits sont les plus vulnérables. Les personnes âgées vivent souvent seules et ont des problèmes de santé sous-jacents qui augmentent les risques de déshydratation et de défaillance d'un ou de plusieurs organes. Leur capacité à sentir la chaleur excessive peut être amoindrie, d'où le risque de ne pas sentir le besoin de boire suffisamment.

La surface corporelle (tronc et tête) des nourrissons et des enfants est proportionnellement plus grande que celle des adultes, ce qui explique qu'ils se déshydratent plus facilement et absorbent davantage le rayonnement de la chaleur. Ils sont de ce fait beaucoup plus sensibles aux coups de soleil.

Les différents types de maladies dues à la chaleur

Brûlures. L'été est la saison des incendies de forêts par excellence et beaucoup d'habitants et de voyageurs peuvent être victimes d'incendies sans prévenir.

Coups de soleil. Outre des brûlures thermiques sévères de la peau, une exposition excessive au soleil peut entraîner un coup de chaleur (insolation). Les coups de soleil sévères peuvent nécessiter des soins pour grands brûlés et même un traitement pour une maladie sous-jacente due à la chaleur.

Maladies dues à la chaleur (hyperthermies). Il s'agit d'un continuum de maladies où la régulation sous-jacente de la température d'une personne est progressivement perturbée et provoque une déshydratation :

  • Éruption cutanée - cette éruption irritante et piquante, causée par des pores obstrués, peut être traitée facilement en se reposant à l'ombre et en aspergeant la peau d'eau.
  • Crampes de chaleur - douleurs dans les membres ou l'abdomen due à une perte d'eau et d'électrolytes. Disparaissent généralement en buvant des boissons contenant des électrolytes.
  • Épuisement dû à la chaleur - faiblesse généralisée et déshydratation avec ou sans augmentation de la température. Les symptômes sont notamment : faiblesse, vertiges, pouls rapide, réduction de la miction, augmentation de la température. Faites appel dans ce cas à un médecin.
  • Insolation - perturbation totale de la régulation interne de la chaleur avec, souvent, une défaillance d'un ou de plusieurs organes pour conséquence. Symptômes : forte fièvre, peau chaude/sèche ; confusion mentale ; rythme cardiaque et respiration rapides. Il s'agit d'une urgence médicale grave nécessitant immédiatement des soins en hôpital.

Comment éviter un problème dû à la chaleur ?

Les maladies et blessures dues à la chaleur sont parfaitement évitables. Plusieurs mesures très simples vous aideront à éviter des conséquences tragiques.

  • Suivez attentivement les prévisions météo et les avertissements d'incendies.
  • Ayez toujours suffisamment de quoi boire à portée de main.
  • Tenez compte des issues de secours et partez dès la phase d'alarme annoncée.
  • Utilisez des centres de refroidissement à proximité, aménagés pour protéger les personnes soumises à une chaleur excessive.
  • Gardez un œil sur les voisins âgés et vulnérables pendant les périodes de températures extrêmes. Les personnes dépendantes et âgées doivent être contrôlées au moins deux fois par jour.

Mesures personnelles à prendre

Pour les enfants

Les enfants sont particulièrement vulnérables aux maladies dues à la chaleur en raison de leur grande surface corporelle (proportionnellement), ce qui conduit à une exposition plus importante. Ils ont aussi tendance, par temps chaud, à jouer sans se rendre compte des effets de la chaleur.

Prenez toutes les mesures précitées et surtout : Tartinez-les régulièrement de crème solaire et remettez-en chaque fois après qu'ils ont nagé ou pris une douche. Veillez à ce que les enfants restent bien hydratés : faites-les boire régulièrement et suffisamment. Veillez aussi à ce qu'ils se reposent régulièrement à l'ombre.

Ces mesures simples vous aideront à limiter le risque de vous retrouver aux urgences à cause de la chaleur.

Profitez bien de l'été et bonnes vacances !

  • Restez à l'ombre et allumez si possible l'air conditionné.
  • Buvez suffisamment - buvez beaucoup de boissons avec électrolytes, surtout en cas d'effort physique et si vous êtes à l'extérieur. N'attendez donc pas d'avoir très soif ou de commencer à vous sentir faible.
  • Portez des vêtements légers, des chapeaux à large bord et des lunettes de soleil.
  • Évitez l'alcool - cela peut augmenter le risque de maladies dues à la chaleur et de déshydratation.
  • Refroidissez-vous. Prenez des douches tièdes pour atténuer la chaleur.
  • Évitez toute activité physique pendant les pics de la journée ; arrêtez régulièrement pour vous hydrater.
  • Appliquez de la crème solaire ; remettez-en chaque fois après avoir nagé.
  • Utilisez des ventilateurs - ceux-ci sont surtout efficaces dans des conditions humides ; ils peuvent par contre augmenter l'effet de chaleur par temps de chaleur très sèche. Redoublez d'attention si vous prenez certains médicaments pouvant augmenter votre sensibilité aux maladies dues à la chaleur ; consultez votre médecin pour savoir si vous courez un risque.
  • Demandez immédiatement une aide médicale si vous vous sentez faible, si vous avez des vertiges ou êtes confus(e) (la confusion et l'altération de la conscience sont des symptômes à prendre très au sérieux).
Partagez cet article